RDC: Discours du chef de l’État : Felix Tshisekedi plus visionner, à défaut d’avoir un bon entourage pour l’aider à concrétiser ses rêves il lui sera impossible de s’en sortir (Emmanuel Binyenye activiste de la Lucha)

Partager ceci ...

Le président de la républiqu Féli Tshisekedi s’est exprimé dimanche 8 septembre 2019 dans la soirée sur les antennes de la « RTNC ». Dès lors plusieurs analyses sont faites dans l’opinion publique.
A cet effet, nous avons voulu avoir une idée sur l’appréciation des activistes pro-democratie sur cette nouvelle apparition publique du chef de l’État.
NOUS ACTIVISTES reçoit aujourd’hui Emmanuel Binyenye activiste de la Lutte pour le changement (LUCHA) actif en RDC depuis maintenant plusieurs années.
Voici ci-dessous les grandes lignes de l’interview nous accordé :

  1. Felix Tshisekedi plus visionner, rêveur mais sans plan réel de sortie de crise en RDC

Le discours du président de la République est plus basé sur les espoirs, les visions, et les rêves pour un congo meilleur. Nous avons la chance aujourd’hui d’avoir un président soucieux de voir en fin un véritable changement en RDC. Depuis que nous suivons ses discours null part nous avons enregistré un véritable plan de développement pour la RDC, les visions et rêves qu’il a pour la RDC plus d’un congolais peut l’avoir, son programme de 100 jours comme il a bien souligné dans son allocution c’est pour juste soulager la population congolaise sur les petites choses et non pallier à tous les problèmes. Ses visions, ses rêves sont bien connus maintenant par presque toute la population congolaise, mais comment -va-t-il concrétiser ses visions sans un véritable plan de développement ? Lors de la présentation du programme du gouvernement Ilunkamba, les inquiétudes de tous les députés nationaux ont tournées sur la question du plan concret d’operationalisation, comment allez-vous faire ? Le premier ministre n’as pas été plus explicite et n’as pas donner des réponses claires.

2. La RDC, un pays qui nécessite un véritable plan de développement pour son émergence suite à la diversité de ses problèmes.

Certains problèmes une fois résolus peuvent contribuer à la résolution indirect d’autres. Sans un véritable plan de développement, la RDC ne peut jamais sortir de la situation dans laquelle elle est plongée.
Le plan de développement de la RDC doit prioriser certains problèmes, car une fois résolus ces derniers peuvent débloqué certaines situations. Nous avons compris que les problèmes de la RDC sont complémentaires.

3. Le développement de la RDC est plus un processus et nécessite un plan de développement global et multidimensionnel , et non un tâtonnement d’actions

Depuis maintenant plusieurs années la RDC notre pays est plongée dans une situation de crise nourrie par plusieurs problèmes.
Dans le plan d’actions de développement de la RDC il y a des problèmes qui doivent être prioritaire, une fois résolus cela peut débloqué la résolution d’autres, par exemple :
La paix et la sécurité , la facilité des affaires, la justice et la lutte contre l’impunité, la bonne gouvernance ect. tout ceci implique la participation citoyenne.

Propos d’Emmanuel Binyenye, militant de la Lutte pour le changement LUCHA

Partager ceci ...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez nos articles par mail

Entrer votre adresse mail pour commencer à recevoir nos articles dès maintenant ...