RDC: Arrestation de 36 activistes de Lucha à Goma, “ le dossier Airtel-Lucha sera l’occasion pour la justice congolaise de prouver à la face du monde qu’elle n’est plus instrument pour faire taire les gens ” déclare Emmanuel Binyenye, activiste de la Lucha RDC-Afrique.

Partager ceci ...

En RDC dans l’allure où vont les choses, la liberté d’opinion et de manifestation n’est pas jusque là garantie, pas plus tard la semaine passée des activistes de la Lucha ont été interpellés à Goma suite à un sit in devant les installations Airtel pour exiger l’amélioration de ses services. Ces militants après une brève incarcération au cashot PSPF et Parquet de Goma, ont été placés sous mandat d’arrêt provisoire et transférés à la prison centrale de Goma.


En réaction à cette nouvelle arrestation des activistes pro-democratie, Emmanuel Binyenye un des activistes pro-democratie de la Lucha RDC-Afrique, fustige cette nouvelle violation des libertés d’opinion et de manifestation.

“ Nous nous insurgeons contre l’arrestation de 36 activistes de la Lucha, dénoncer le mal n’est pas un crime. Le président Félix Tshisekedi a démontré sa volonté de changer les choses, il a besoin de l’accompagnement de tous. A cet effet, dans ce dossier Airtel-Lucha nous pensons que ça sera l’occasion pour la justice congolaise de prouver à la face du monde qu’elle n’est plus instrument pour faire taire les gens, nous restons confiant. Nous n’allons pas interférer, mais ceci reste la plus grande épreuve pour le pouvoir actuellement en place, nous demandons que ces jeunes qui n’ont comis aucun crime soient libérés ”.


Partager ceci ...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez nos articles par mail

Entrer votre adresse mail pour commencer à recevoir nos articles dès maintenant ...