Nord-Kivu, Goma: Manifestion BENI POLE, Voici l’intégralité du mémorendum de la LUCHA RDC-Afrique adressé à la communauté internationale et au président Felix Tshisekedi mais ignorer par le gouverneur du Nord-Kivu.

Partager ceci ...

Mémorandum Lucha RDC-Afrique Nº06/RDC,NK/Août 2019 PORTANT SUR LES MASSACRES EN RÉPÉTITION A BENI

Au président de la République démocratique du Congo et à la communauté internationale

Monsieurs,

Depuis maintenant plusieurs années, la province du Nord-Kivu fait face à une série de massacres, de kidnappings, de pillage ,des villages brûlés etc. La situation dans plusieurs parties de la province est devenue invivable. Ces actes sont orchestrés d’un côté par les groupes armés nationaux, d’autre côté par des groupes armés étrangers ayant pris refuge en RDC depuis des années. Les groupes armés étrangers qui outre fois étaient venus chercher refuge dans notre pays certains sous la facilité de la communauté internationale exemple palpable les FDLR, ces groupes armes se sont transformés en outils d’extermination de la population congolaise.
A ce jours, Les ADF-NALU qui ont pris refuge depuis plus de 25 ans dans les forêts de Béni commettent des exactions sur la population congolaise et ne cessent de l’inquiéter chaque jour.
C’est depuis le dixième mois de l’an 2014 que les massacres de la population de Béni orchestrés par ces rebelles ougandais s’est sont multipliés dans la région, situation qui a causé le déplacement de plusieurs familles fuyant leurs maisons et cela persiste jusqu’à ce jour.
Plus de 4 ans de massacres, de terreur dans la région où des hommes, femmes et enfants sont régulièrement égorgés, décapités, voir même kidnappés par les rebelles vers le cœur de la forêt où ils ne reviennent j’aimais. Suite à cette insécurité de longue durée la situation économique de la population de Beni constituée à majorité des cultivateurs du cacao et du café est devenue très chaotique et une misère s’observe dans le thief de la population. Elle a du mal à vaquer à ses activités d’exploitation du sol de peur de se faire surprendre par les rebelles ougandais. Ceux là qui essayent de se dépasser sont souvent kidnappés.
Depuis le début de massacres à Beni les organisations de la société civile, mouvements citoyens et organisations de droit de l’homme ont multiplié les alertes en lançant des SOS à tous le niveau national et international pour inciter à une intervention urgente à fin de mettre fin à ces tueries, mais hélas la communauté internationale reste amorphe et moins impliquée dans la situation de Beni. Comment la communauté internationale peut-elle abandonné la paisible population de Beni à son triste sort ?
Les forces des nations unies et les FARDC sur place restent jusque là impuissantes. La RDC possède la plus importante mission des nations unies du monde et en plus d’avoir la Monusco, elle possède une centaine de représentation diplomatique des pays amis les plus puissants du monde, en plus de cela elle fait partie de plusieurs organisations régionales, avec toute cette collaboration plus d’un citoyen congolais ne cesse de se demander pourquoi la communauté internationale et les partenaires de la RDC n’interviennent pas pour son soutien.

QUI SONT RÉELLEMENT LES AUTEURS DES MASSACRES A BENI?

Plus de 4 ans passé et les egorgeurs de Beni restent non identifiés. A quoi servent les services de renseignement militaire et civil en RDC? loin de là même la Monusco avec les gros moyens qu’elle possède n’est pas jusque là à mesure d’identifier les auteurs des tueries à Beni. Seuls des spéculations sont toujours à la une, ils nous parlent des présumés ADF et aujourd’hui une piste État Islamique est d’actualité.

Fatiguée et plongée dans le désespoir, la population de Beni commence à initier des stratégies d’auto-defense, chose que le mouvement citoyen LUCHA RDC-Afrique décourage car celà est en violation des lois de ce pays que nous tous avons l’obligation de respecter et faire respecter.

Profondément préoccupée par la situation de Beni, la Lucha RDC-Afrique recommande à la communauté internationale ce qui suit :

  • La mis en place d’une force militaire du type Artémis par les pays amis de la RDC pour venir épauler les forces armées de la RDC dans les opérations contre les groupes armés, particulièrement les ADF
  • Aux organisations régionales ou continentales auxquelles la RDC fait parti de définir des mécanismes de protection mutuelle entre État et soutenir la RDC dans les situations difficiles auquelles elle fait fasse
  • A la SADEC constituée à majorité par des pays voisins de la RDC, de lui apporter un soutien militaire pour mettre fin aux groupes armés étrangers en RDC car cela représente une menace régionale
  • A l’Union Africaine la mise en place d’une armée Continentale qui interviendrant à chaque fois qu’un pays membre se retrouve dépassé par une menace terroriste.

La Lucha RDC-Afrique recommande aussi au président de la RDC fraîchement élu ce qui suit :

  • La concrétisation de sa promesse faite à la population du Nord-Kivu lors de sa campagne électorale, celle d’installer l’Etat Major des forces armées à Beni pour mettre définitivement fin aux massacres dans la région
  • D’instruire son gouvernement à faire de la sécurité de Beni une de ses priorités et de lui disponibiliser les moyens suffisants pour cette cause
  • Étant le commandant suprême des armées , d’ordonner la relève des troupes ayant passé plusieurs années dans la province du Nord-Kivu particulièrement à Beni car ces derniers sont souvent cités dans plusieurs exactions contre la population.
  • La mise en place d’une politique de collaboration civilo-militaire pour dénicher les enemis qui se cachent souvent dans la population
  • De mettre les moyens suffisants à la disposition des forces armées de la République pour lui permettre de bien assurer sa mission et de veiller à un bon encadrement des militaires congolais longtemps délaissés
  • En fin de s’assurer que les auteurs des crimes, massacres et toutes formes d’exactions en RDC ne restent pas impunis.

Fait à Goma, le 29/Août/2019 Le mouvement citoyen LUCHA RDC-Afrique

La cellule de communication.

                          

Partager ceci ...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez nos articles par mail

Entrer votre adresse mail pour commencer à recevoir nos articles dès maintenant ...