NORD-KIVU: Des protégés de Robert Seninga président de l’Assemblée Provinciale auteurs de plusieurs abus de droit de l’homme sur les habitants non originaires petits commerçants à Rubaya/Masisi (COMMUNIQUÉ DE PRESSE)

Partager ceci ...

Photo originale de l’evenement; Le visage de la personne a été cashé pour sauvegarder da dignité

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 003 PORTANT DÉCLARATION DU MOUVEMENT LUCHA RDC-AFRIQUE SUR LES ABUS DE DROIT DE L’HOMME QUE SUBISSENT LES HABITANTS NON ORIGINAIRES EXERÇANT LES ACTIVITÉS COMMERCIALES A RUBAYA/MASISI

Le mouvement citoyen LUCHA RDC-AFRIQUE s’insurge contre les violations et abus graves de droit de l’homme que subissent les habitants non originaires exercant les activités commerciales à RUBAYA/MASISI par un groupe d’exploitants miniers membres d’une coopérative de la place. Ce groupe est chapeauté par un criminel de long chemin répondant au nom de Monsieur SHAMAMBA résidant de la localité de Rukaza à RUBAYA.

Monsieur SHAMAMBA était détenu depuis le Mercredi 11/03/2020 au cachot du Parquet de Grande Instance de Goma mais déjà placé en résidence surveillée suite à l’intervention du Président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu qui veut à tout prix le protéger comme si pour confirmer la thèse des habitants de cette contrée qui soupçonne l’incriminé d’être à son service.

Signalons que son arrestation est intervenue le vendredi après qu’il ait semé terreur, menace de mort, pillage, coups et blessures graves, destruction méchantes des maisons d’habitation de cette population non Rwandophone (Hutu) exerçant les activités commerciales à Rubaya, chasse à l’homme à ces habitants non originaires de RUBAYA, Vol de leurs biens (argent, marchandises,…), assassinat,violaances sexuelles, recouvrement et imposition aux habitants de payer des taxes par ce groupe détenant des armes au vu de tout le monde et sous la barbe des autorités militaires et du fonctionnaire délégué du Gouverneur dans ce milieu (tous complices),…

Son arrestation a été effectuée en premier par l’auditorat militaire qui l’a libéré un jour après qu’il ait payé une somme importante d’argent à l’Auditeur Supérieur Ordinaire pour qu’il renverse la donne est que ça soit les victimes plaignantes qui devraient être arrêté à la place des bourreaux, un coup qui n’a pas tenu car cette dernière avait déjà introduit une plainte au niveau du Parquet de Grande Instance de Goma qui le détient jusque maintenant en residence surveillée suite aux pressions de l’autorité précitée.

La LUCHA RDC-AFRIQUE tient à rappeler à l’opinion et à toutes les autorités que ce Monsieur est en connivence avec le groupe rebelle « Nyantura» qui exploite illégalement et sème la terreur dans le Masisi, il est l’un des financiers directs de ce groupe rebelle à travers les activités minières qu’il exerce illégalement à Rubaya grâce à l’appui des certains officiers de l’armée bien connus et certaines autorités hautement placées en province du Nord-Kivu.

Pour finir, la LUCHA RDC-AFRIQUE, en saluant le courage des victimes de saisir la justice, l’amour et le patriotisme du procureur, demande aux autorités à tous les niveaux que justice soit rendue aux victimes des actes des violations graves de Droit de l’Homme perpétrées par ce Monsieur ( SHAMAMBA et sa bande), que l’Etat puisse assurer la sécurité à cette population et leurs biens, que otus les dommages commis par ces malrants soient reparés, que l’Etat récupère les armes détenues par ces derniers et ferme les cachot illégaux qu’ils detiennent et qui leurs servent à torturer cette population, que les Défenseurs de Droits humains  s’investissent dans ce dossier afin que la justice puisse traiter ce dernier avec tout intérêt et que les trafics d’influences soient démantelés.

Pour la LUCHA RDC-AFRIQUE

La Cellule de Communication.


Partager ceci ...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez nos articles par mail

Entrer votre adresse mail pour commencer à recevoir nos articles dès maintenant ...